16 mai 2007

Stage à Sartrouville

STAGE "BUSHINDO" les 19 et 20 Mai 2007

L'encadrement sera assuré par : J.J.Lavigne 7ème Dan Kyoshi (sous réserve) - Ph.Labaye 7ème Dan Renshi - J.C.Tuvi 6ème Dan Renshi - R.Motard 6ème Dan Renshi

Samedi de 9h00 à 17h00
Dimanche Matin de 9h00 à 12h00
(Chaque fin de demi journée sera close par un keiko.)

Pour plus d'infos allez sur le site : ici

7 commentaires:

Junior a dit…

Nous y allons avec HK, le samedi au moins.

Les stages sont toujours intéressant car on progresse vraiment.

Junior a dit…

Le stage de Sartrouville fut un stage vraiment agréable et enrichissant. Nous y sommes allés le samedi toute la journée.
Le matin, nous avons effectuer du travail des déplacements puis nous avons été séparé en groupe de niveaux. Pour ma part mon groupe a effectué des suburi au boken, avant de passer à des série de Kiri Kaeshi sur des largeurs de dojo et du travail des techniques Debana Men et Debana Kote. La matinée se termina par des geiko avec les professeurs présents.

Après un repas Japonais (sushi) et un dessert Français (des tartes) prévu par les organisateurs du stage, nous avons repris avec les kata pendant une heure avant de refaire des série de kiri kaeshi et un peu de techniques. L'après midi s'est terminé par un Ji geiko de 45min puis par un combat de démonstration des professeurs présents.

L'entrainement fut convivial, studieux et fatiguant. On remarquera que face à Philippe Labaye, nous avons pu observer beaucoup de chutes spectaculaires de lancer de shinaï et de très belle démonstration de petit croche patte au moment du taï atari venant sanctionner les mauvais attitudes au moment du contact.
Je ne dis qu'une chose, j'y retournerai au prochain.

Je laise Ho Kyun nous faire part de ses impressions.

Ho-Kyun a dit…

Tout d'abord je remercie a Juinor qui m'a informe qu'il y avait ce stage enrichissant dans une abiance amicale a satrouville.

Le programe du matin et de l'apres-midi etait quasiment identique au groupe de junior mais avec un peu de douceur...normal...

L'organisation concernant le deroulement de stage et le repas ainsi que les petites pauses avec boisson a disposition etait parfait.

Depuis ce stage, j'ai reussi a me poser plein de question sur mon kendo et de constater qu'il y a de grands defauts a corriger. Et aussi maintenant j'ai vraiment peur de M.Labaye...

ps : c'est dommage que nous n'avons pas pu prendre des photos de chutes spectaculaires et de shinais volants...

Junior a dit…

Faut pas avoir peur, mais c'est vrai que j'avais jamais vu tomber les gens comme ça.

Mais ce fut très enrichissant à voir, car on a droit à toute les techniques pour mettre quelqu'un sur les fesses. Le croche patte comme dans les dojos de la police où l'on tombe bien sur le dos sur le plancher. UN vrai balayage, avec un bon bruit sourd de ippon de Judo où tu as le souffle coupé.
Le moment où on est en équilibre juste avant le fumikomi ashi et une petite poussée vers le haut vous envoie en arrière et sur les fesses.
Et enfin la petite poussée lorsqu'on passe après la frappe en déplacement et que l'on est pas très stable et qui vous envoie valdinguer très loin en perdant tout.
Non ce fut un véritable florilège et ça a moins le mérite de vous éviter de vous relacher après la frappe. Je finirai en disant que
c'est aussi une leçon un peu rigoureuse pour faire comprendre que l'on ne fait pas ce qu'il faut, c'est une correction virile AHAHAHAHAH! (rire gras)

Et c'est toujours très drole à voir, moins à subir!

François a dit…

La peur ça peut être un moteur de progression...
Qui est tombé ??

Anonyme a dit…

Salut,
Je viens de découvrir votre très beau site ( bien mieux que le notre d'ailleurs ) en cherchant des photos du stage sur le web!
Ceux qui ont chuté lors du stage sont:
_ ceux qui se déplacent mal
_ ceux qui ne se déplacent pas
_ ceux qui viennent au contact
_ ceux qui sont jeunes ( donc plus résistants: ils rebondissent mieux sur le parquet )et qui sont enthousiastes
- ceux qui aiment ça (!)
_ ceux qui sont tout ça à la fois ( ça doit être pour ça que je suis tombé ).
Sinon pour info, les geiko de dimanche étaient quand même moins physiques. Dans mes souvenirs, il y a eu moins de chutes... Par contre, on faisait toujours l'essuie-glace d'un bout à l'autre du dojo, et on continuait à chercher son shinai qui s'était mystérieusement envolé!
Voilà, à plus
Jonathan

Junior a dit…

Ben moi je ne suis pas tombé! lol

Donc je ne dois pas être tout ça alors pourtant je ne suis pas très vieux et j'aime bien ça (enfin regarder)!!!!