29 mai 2007

Témoignage

Salut,
Bon visiblement ça tient a coeur à Alain Nicolas qu'on décrive nos impressions de notre première fois sous le men alors je me lance!
Tout a débuté à la boutique de Maître Son, où on a procédé aux habituels essayages et déjà à ce moment y a un truc qui me disait que ça allait être un poil coton.
Et que tu cales bien le menton, et que le front aussi et que bouge pas faut serrer bien fort, bref ça sentait déjà la séance de torture -normal, parait que les coups de shinai ça fait valser les men mal serrés- mais ça je le saurais que plus tard.
Retour à la maison et que je m'exerce a le mettre, à le serrer, devant la glace d'abord et ensuite sans et là un constat s'impose : ça me prend deux plombes, y a des fils partout, bref c'est pas simple.
Et au passage comment qu'on le met le tenugui? Et comment on prononce "tenugui"? bref j'ai la nuit pour réfléchir.
Nous v’la déjà lundi soir et une fois l'échauffement terminé, le salut effectué arrive le moment tant redouté : faut maintenant se le mettre sur la tête le men.....
Alors cool on respire, les himos dans la main droite, de l'autre j'enfile le men et là c'est le drame, trop de pression, ça s'emmêle, jme coince les cheveux, les doigts, ça va pas les himos sont pas tendus, bref HO-KYUUUUUUUUUUUUUUUUUN HEEEEEELP!!

-Interlude durant lequel on me lace mes himos-

Bon c'est parti!
Hein? On fait quoi? Parle plus fort, j'entends rien! En plus jte vois pas! Ah on tourne a droite? Kirigaeshi? Bon ok!!
Alors déjà maintenant les mecs en face ils tapent pour de vrai, faut parer mais pour ça faut être assez rapide, ou alors on pare pas mais dans ça cas ça secoue la caboche.
Second choix!
Erreur!......
Ca remue quand même pas mal les frappes sur le men surtout si on se retrouve face à un bûcheron en face (non je ne balancerais pas de nom).
Ca m'apprendra à parer!
Bref il commence déjà à faire sérieusement chaud là dessous, la sueur coule dans les yeux, ça pique, ça gratte mais bon t'y peux rien alors tu fais tes kihons et basta.
Faut dire qu'en débutant avec le men en Mai (température extérieure 25°C, intérieur du men 40°C) j'aurais du m'en douter.
Tout ça s'enchaîne à un bon rythme, on s'habitue à mal entendre mais ce foutu champ de vision de 2° ça change vachement, à droite et à gauche on voit rien, bon normal tu me diras le mec qui te frappe il est en face, mais ça perturbe un chouia quand même.
Arrive le moment tant attendu (redouté?) des geikos et là j’me retrouve à pas trop savoir quoi faire: j'attaque tout le temps? je temporise? thé ou café? Pepsi ou Coca?
Ce sera pas long comme réflexion: je fonce et j'attaque!!
Deuxième erreur....
Le premier geiko ça va après tout c'est pas si long 3 minutes (merci Romain)
Le second c'est un peu plus crevant , 3 minutes quand même... (merci Yannick)
Le troisième ça va nettement moins bien, la vache! 3 minutes! (merci Joan)
Le quatrième, euh.... y’a pas eu de quatrième, à foncer comme un âne jme suis crevé: essoufflé, 240 de pulsation cardiaque, ruisselant de sueur (hmmmm).
Euh... je vais faire motodachi pour les sans-armures (qui se marrent un peu de mon état, m'en fous quand ce sera leur tour ils comprendront).
3 minutes c'est quand même super long.....
Et ce mal de crââaaaaaane c'est insupportable ! Est-ce que c'est dû au men trop serré ou aux coups reçus sur la tête ? Je m'en fous un peu tout ce que je veux c'est ENLEVER CET ÉTAU DE MA TETE!

Arrive la fin de l'entraînement (enfin!)
La délivrance: Men o tore! (enfin! bis)
Chuis rincé, les pieds détruits, mais c'était quand même sympa.....
Je reviendrais.....
Romain

14 commentaires:

Junior a dit…

En fait le mawari geiko, c'est 2min et pas trois

Je comprends pas pourquoi tu viens pas plus souvent alors!

Anonyme a dit…

Moi je trouve que c'est tout a fait une bonne description de la premiere fois :-)

r2 a dit…

Ben j'ai pas mal de taff en ce moment, des gardes a gogo et qui tombent les lundi, mercredi et vendredi pour arranger l'affaire...

Bref..

Romain

Junior a dit…

Et ils sont où les autres?????

cold a dit…

Ils bossent, fin de l'annee ... proj a rendre a la derniere minute ext ...

Je serais la ce soir quant meme :)

vincent

cold a dit…

Je tient a preciser que pour ma premiere fois (pas celle que tu pense nico sale pervert) j'avais vraiment plus l'impresion d'etouffer sous le men qu'autre chose, j'ai pas eu specialement mal a la tete mais a voiloir trop en faire j'ai du mal a reprendre ma respiration. Je dois meme dire que j'etoufais carement a certain moment, avec l'inpression d'avoir un micro-onde-men sur la tete.

Je noterai que c'est le cour qui as passer le plus vite de toute l'annee et qui plus est, etait tres fun.

Vivement ce soir !

Junior a dit…

Ben tu devrais mettre à jour ta photo maintenant que tu as une tête à peu près potable.
En plsu à ton premier geiko, je me souviens de ta première phrase vu que c'était avec moi, au bout d'1 min 30, il s'arrête, il a pas l'air bien, il respire difficilement et il me dit j'ai envie de vomir. Aïe Faut savoir se ménager surtout quand on a pas l'habitude des efforts physiques intenses

Sinon Je savais pas que toi et Nico aviez tant d'infinités pour parler de vos premières fois. Ce petit Nico m'étonnera tout le temps.
En plus il risque de te casser la tête ce soir pour avoir divulguer votre secret, ils sont pas commode ces Ecosso-Limougeo-Tulliste

Benjamin a dit…

Pour rejoindre Romain,

Ce qui m'a le plus marqué c'est d'abord le poids du men : j'ai mis 5 minutes à me rendre compte que ma tête penchait lamentablement en avant et que la seule chose qui la retenait était la pointe du tsuki sur le mune.

Ensuite, après le 1° geiko, la seconde impression a vraiment été celle de sortir du sauna : buée sur les lunettes (quelle galère les lunettes), gouttes de sueur dans les yeux .... et impossible d‘essuyé quoi que se soit.

Enfin, pour une première, ce qui m'a le plus marqué c'est la perte de lucidité dans l'effort. Pour compenser il m'a semblé (je dis bien semblé) augmenter le kiai mais surtout l'engagement : résultat des ampoules comme jamais et ce soir privé de cours !

En tous cas j'ai beaucoup apprécié cette 1° cession du fait du nombre réduit d'armures et de l'accent mis sur le rôle et les responsabilités de motodachi.

Voilà pour mes premières impressions, la suite mercredi prochain (ce soir ce sera vraiment spectateur !).

Junior a dit…

Et ce sera comme ça tous les lundi soir jusqu'à la fin de l'année. Un cours pour les débutant en armure et l'importance du rôle de motodatchi.
Cette semaine, c'était les frappes de bases en grand. Et un peu de uchi komi geiko!


La semaine prochaine Kiri kaeshi et les frappes en petites amplitudes.
Puis toujours du uchi komi geiko et kakari geiko pour finir dans 2 ou 3 semaines par du aï kakari geiko.

Car ça fait vraiment défaut quand on voit ce qui se passe lorsqu'on demande de faire aï kakari geiko, c'est pas joli, joli.

Mais bon je vais pas passer une guelante en disant ici que le rôle de motodatchi est trop souvent délaissé et que si on veut progresser en kendo on doit travailler activement en tant que motodatchi.
Et je ne dirais pas qu'on a le droit d'être mauvais en kendo et mauvais en tant que kakari mais pas en tant que motodatchi.
Car je ne rappellerai pas comme Uegaki senseï l'a répété que le kendo, ça se fait à deux, qu'il faut trouver l'harmonie entre les deux partenaires et que l'on doit aider l'autre à progresser en tant que motodatchi.

DOnc je somme toutes les personnes nouvellement 3ème kyus du kenyu qui porte l'armure à venir aux entrainement du lundi (et aux autres) pour combler l'énorme retard qu'ils ont déjà (mais qui est rattrapable)contrairement à d'autres qui ont totalement délaissé la voie du partage du savoir par la pratique du role de MOTODATCHI!!!!!!!!!!!!!

ENfin bon je ne dirai pas tout ça et je vous dis à ce soir!

Juniro a dit…

Je rappelle que les gens qui ont passé un Kyu dernièrement se doivent dans la plus pur des traditions du Kenyu de fêter cet évenement.

Organisez-vous, décidez d'une date mais on ne vous lachera pas!!

Les traditions sont les traditions surtout quand il s'agit de boire.

Yannick a dit…

Je n'aurai pas dit mieux ;)

romain a dit…

Ouais, parce que je me suis senti un peu couillon mercredi à être seul :(

Benjamin a dit…

Alors pour la petite sauterie, on fait ça demain ou dimanche pour finir en beauté le stage,

Benjamin

François a dit…

je propose demain car dimanche y'aura déjà pleins d'autres raisons pour boire ...