04 juillet 2006

International Kendo Embu Taikai 2006 at Edinburgh

La semaine dernière s’est tenu à Edimbourg (Ecosse) le troisième Taïkaï de kendo d’Outre-manche.
Une petite délégation du Kenyu, composée de d’Inoue Yoshinori sensei, de Nicolas qui est presque un local, d’Alain Nicolas et du rédacteur s’est rendue au pays des kilts et des châteaux hantés pour représenter la France à cet événement international.
Sur place nous avons retrouvé Andréas Dechambenoit qui après avoir fait ses débuts au Kenyu vit et pratique maintenant à Londres.
Le Taïkaï proprement dit est précédé d’un stage du jeudi après-midi au vendredi soir.
L’encadrement y est d’une grande qualité, puisque malgré la défection de deux maîtres japonais, on y retrouve tout de même Sumi Masatake 8è dan hanshi, grand pédagogue et ami de longue date de la France et du Royaume-Uni, Tashiro sensei, son ami, 8è dan également, accompagnés cette année de Hayashi sensei et Yanai sensei tous deux 7è dan ainsi que Honda et Inoue sensei 6è dan.
Le stage a été bien équilibré et toutefois intense avec notamment un bon travail au bokuto préparé par Sumi sensei. Alain Nicolas et Nicolas ont pu y parfaire leur kata sous l’oeil vigilant de Hayashi sensei, alors que Yoshi et Yanaï sensei s’évertuaient à mettre les pousses un peu plus tendres sur la bonne voie.
Le soir après un bon « fish and chips », la bière coule à flot dans les pubs et les Ecossais sont très sympatiques et accueillants. Nous y retrouvons Steve Bishop qui était venu au Kenyu lors de notre dernier stage avec Yanai sensei, et aussi quelques pointures du kendo anglais comme Paul Budden et Jeff Salmon.
Le Taikai en lui-même n’a pas tout à fait le même panache que celui de Paris mais les démonstrations faites par des locaux, pour la plupart des autres disciplines sont toutefois assez convaincantes.
Je pense que nous avons fait une bonne prestation lors du Taïkaï. Yoshi a rencontré M. Honda de Londres, coach de l’équipe d’Angleterre, Alain-Nicolas a rencontré un des fils Yamazaki, Nicolas a eu le plaisir de faire deux combats et je me suis appuyé Jerry Kincaid.
Je vous recommande particulièrement de venir si vous le pouvez, lors de la prochaine édition.
L’hébergement est d’un très bon rapport qualité/prix les gens sont très sympa et la ville d’Edimbourg est très belle. J’ai pour ma part prolongé de quelques jours ce petit voyage ce qui m’a permis de passer au dojo de Steve et d’apprécier la nature de l’Ecosse, fraîche, mais belle.

D. Hesry

9 commentaires:

Junior a dit…

Oui, l'année prochaine on y retournera encore plus nombreux pour profiter de ce beau pays à la bouffe si particulière

Junior a dit…

Non c'était pas parfaire c'était plus proche d'apprendre vu qu'on connaissait la gestuel et c'est quasiment tout.

NIco a dit…

et toi tu te tiendras mieux le premier soir :) ;-)

Merci Didier pour le topo, je crois que cela retrace bien le week end.

Junior a dit…

Je te rappelle que je ne te déteste pas encore mais ça peut venir et ça se règle lors d'un geiko

C'est pas encore un défi mais presque

Nico a dit…

hum hum .. et puis après on ira boire une bière .. euh nan un whisky?
Bon vivement Mumeishi et Cork pour prendre une revanche :-)

Anaïs a dit…

C'est faisable Edinburgh après un an de kendo? Je me renseigne pour prévoir :p

Junior a dit…

oui largement et c'est meme recommandé

Yannick a dit…

Motivée Anaïs !!! Motivée !!!
C'est bien, ça :)

Anonyme a dit…

A quand la reprise des cours?
Daphné