07 octobre 2008

Petite escapade Kendo en Angleterre, le stage avec Sumi sensei.


Tout commence par un départ en Eurostar pour Londres, tiens c’est amusant comme les filles nous regardent à cause des sacs à shinai à l’épaule…Mhum, élégantes ces Britanniques. Bon, la flânerie est terminée parce qu’on est arrivé à la Gare de Saint Pancras (même pas remarqué le tunnel) et qu‘il faut trouver à acheter un billet pour l’imprononçable Rickmansworth. C’est qu’il faudrait être serpent ou anglais pour prononcer le dernier « th » correctement. Heureusement, tout a été imprimé à l’avance et il suffit de montrer le nom. Ok, tout va bien, c’est à 40 minutes en train.

A l’arrivée, on se trouve dans une sorte de college à l’anglaise (en fait une école privée très chic) avec des bâtiments disséminés sur un grand campus avec beaucoup de gazon - forcément parfaitement vert et coupé ras ! On passera l’ensemble du stage à manger dans un réfectoire identique à celui d’Harry Potter, surveillés par de grands portraits peints de John Major et de Margaret Thatcher.


Pour l’organisation, outre le programme reçu par courrier, un tableau avec le nom de chacun indique le bâtiment du campus dans lequel se trouve la chambre, le nom de l’occupant étant inscrit également sur la porte. Evidemment beaucoup d’Anglais dont les capitaines des équipes masculines et féminines, d’Ecossais, d’Irlandais, quelques Gallois, des Suisses, Hongrois, Canadien, Sud-Coréenne, Malaisien, Chinois, etc…et beaucoup de représentants de Malte au kendo naissant, au total 70 personnes. Paul Budden du Kodokan qui connaît bien notre Yoshi à nous et le Kenyu souhaite la bienvenue à tous.
Parmi les professeurs japonais: Sumi sensei, Uegaki sensei, Mori sensei, Tashiro sensei, Honda sensei, etc ….
Le lendemain les groupes sont formés, chacun des groupes porte un nom de samouraï célèbre et se trouve sous la responsabilité d’un professeur. On nous informe que ces « clans » s’affronteront en shiai les après-midi.

Une journée typique est organisée comme ça:
7 to 7.45am : Asa Geiko
8.30am : Breakfast
10.00 : Talk time
10.30 to 11.30 : Kata
Break
11.45 to 12.30 : Shinai Practice
Lunch Break 1 to 2pm
2.15 to 2.45pm : Kendo lecture
3.00pm: Talk time
3.10 to 4.30pm : Shinai Practice
Break
4.45 to 6.00pm : Shiai/Refereeing
6.30pm Dinner
8.30 to 9.30pm : Ji-geiko


Le soir c’est le kendo pub avec les professeurs japonais, les zanglais et nous. Donc, parmi les innombrables règles en vigueur sur le campus l‘obligation de boire la bière dans un verre (serait-il en plastique) et non au goulot de la bouteille. So british… Autant dire qu’on a été déçu le lendemain de ne pas les voir tenir le shinai le petit doigt gauche en l’air comme pour le thé…
Tout ça passe à grande vitesse, c’est intense notamment à cause de l’asa geiko (ça fait un bien fou pour toute la journée).
Ca passe très vite aussi à cause de la densité, il faut se souvenir et intégrer chacune des remarques des professeurs, des corrections de positions et des explications en profondeur sur les kata.
On fait aussi beaucoup de kihon nouveaux. En geiko on peut souffler un tout petit peu dans les files d’attentes en face des sensei. Heureusement on peut ensuite discuter, se reposer et faire la sieste sur les pelouses avec les écureuils en embuscade à l’affut des barres chocolatées.

Arrive la sayonara party, la veille du passage de grade. Paul Budden et Sumi Sensei éteignent toutes les lumières et débarquent déguisés en armure complète de samurai, sabres laser allumés en main. Combat (simulé) entre les tables, les chaises, les kendoka qui se rangent de leur mieux… Sumi gagne mais Paul est aussi très applaudi (d’autant qu’avec le masque facial et la fausse moustache, le casque à cornes, on ne sait pas qui est qui).


Le tout est suivi de la remise des prix, notamment d’une vraie cuillère de bois pour l’entraineur japonais du clan arrivé 4ème à la compétition, du prix de « l’arbitre débutant le plus drôle », prix spécial créé à la demande de Sumi sensei_ etc…Les clans aussi sont primés et c’est le clan des filles qui rafle le plus d’applaudissements.
La nouvelle est que l’année prochaine -pour les 24 ans d’existence du stage avec Sumi Sensei- le stage est organisé à Malte, au sud de la Sicile, sur l’île de Gonzo et que le billet d’avion…est offert à tous si l’inscription se fait suffisamment tôt. Rendez-vous donc du 24 au 27 septembre 2009 pour ceux qui veulent s’amuser beaucoup en faisant du kendo très sérieusement et rencontrer des gens sympathiques et passionnés.
Infos : http://www.kodokankendo.org.uk/
http://www.islandofgozo.org/

Catherine, Daniel, Jérôme
Autre photos --> ici

2 commentaires:

kuro a dit…

ah, j'aurais aimé de faire le stage de Sumu Sensei après l'avoir vu souvent dans la revue Kendo Japan...

A qui on peut nous inscrire pour le stage de l'annee prochaine? Le club anglais Kodokan?

Anonyme a dit…

Inscription ici :
http://www.kodokankendo.org.uk/