18 mars 2008

Le récit d'un Héro


"Le dimanche matin, on a commencé les poules avec les équipes USML 2 et IBK 1 (composée de Alan Soulas, Alexandre Sabouret et Fabien Salson).
Nous sortons donc 2ème de la poule avec comme résultat:
Kenyu ( 2V 1H 0D) contre USML 2 avec 2-0 0-0 et 2-0; Kenyu (1V 0H 2D) contre IBK 1 avec 1-2 0-2 et 1-0.

Après la fin des poules, nous commençons le tableau final avec comme première rencontre: Kenyu (3V 0H 0D) contre le Budo XI avec 2-0 pour tous le monde puis nous tombons contre Akamon dojo (Saint-Etienne) composé de M. Estevez, Romain Blachon et M. Osamu Marusaki (du Budo XI)
Le résultat est le suivant: Kenyu (2V 0H 1D) avec 1-0, 0-2 et 2-0. Le match suivant nous opposera à l'équipe de CESTAS (Bordeaux) composé de Shogo Nakamura, Kojiro Sadaki et François Delage. J'ai un peu "pété les plombs" sur mon combat... mais Nicolas a été grandiose avec un magnifique Kote nuki Men qui nous relancera dans la compétition et laissera le soin à Kenichi de gagner le match après l'énorme erreur que j'ai pu faire. Le bilan est (2V 0H 1D) 0-2, 1-0 et 2-0.

La finale sera donc Kenyu contre IBK 1 que nous avons rencontré le matin même en poule et qui nous ont battu. Le matin, les combats furent les suivants: Alan contre Alain-Nicolas (Debanna Kote de Alan, puis je remonte sur Debanna kote, et il gagne sur un kote men). Alexandre contre Nicolas (2 kote de la part d'Alexandre qui furent très bien préparés) Kenichi contre Fabien (1 kote Men d'entrée de jeu). Fort de nos expériences plus ou moins heureuses de la matinée, nous nous engageons dans cette finale.

Premier combat: Alan Soulas contre Alain-Nicolas Di Meo.
Toujours pas guéri de mon accès de folie, je lance un Men d'entrée de jeu qui sera tout de suite sanctionné par un debanna kote (tiens ça me rappelle le matin...) Puis je me ressaisis et j'arrive à placer un Men lors d'un Aï Men. Le combat s'achèvera sur un Hikiwake.
Deuxième combat: Nicolas Bergeron contre Alexandre Sabouret. Nicolas tient le choc mais sur une feinte qu'on avait déjà vu le matin, Nicolas prendra un kote. Le combat s'achève donc sur une victoire de IBK et 1 Hikiwake.
Dernier combat: Kenichi contre Fabien Salson. Ken est obligé de gagner son combat si nous voulons la 1ère place. Après une lutte acharnée, Ken arrive à placer un kaeshi Do (où il nous fera une très jolie toupie). Le combat s'achève donc sur 1 victoire de Kenichi d'un point. Il y a donc un combat supplémentaire.

Nous renvoyons Kenichi qui est le seul à avoir gagné son combat. Il est donc stratégiquement et mentalement plus fort. En face, ils renvoient Fabien Salson pour un combat en ippon shobu.
Après un long travail, lors d'un assaut où les 2 combattants lancent Men, Kenichi prendra le centre et arrivera très légèrement avant Fabien. Il marque donc par MEN. Nous remportons donc le Paris TAKAI 2008 après une finale très difficile.

Pour les autres équipes, il faudra leur demander de faire un compte-rendu et demander aussi pour un petit résumé du samedi.

Alain-Nicolas"
[Photos visibles sur l'album du Kenyu]

7 commentaires:

Junior a dit…

Le titre n'est pas d'un héro mais d'un zéro...

On s'est bien amusé de toute façon et c'est le plus important.

François a dit…

Rhôooooo l'autre ! ;-) Trop modeste !
C'est une super performance et une première pour le Kenyu (je crois que le meilleur classement obtenu précédemment avait été Médaille d'Argent avec Yoshi, Izumiko et M. Kawaï...me souviens plus de l'année) !
Moi je dis super bravo à toute l'équipe !

cold a dit…

Bravo !

Junior a dit…

Voici la vidéo des moments forts de la finale:

http://fr.youtube.com/watch?v=jrcBeCPJbOM

Regarder bien le magnifique debana kote!!

Romain R a dit…

Depuis ma retraite je suis vos exploits, félicitations!!

Si mon genoux le permet à vendredi!

Romain R

fafa a dit…

Une seule photo ? ouiiin !! le reste il est où ? :(

Kenyu a dit…

Les autres photos sont maintenant accessibles sur l'album du Kenyu !
Merci Véronique !