20 mars 2007

Info de dernière minute !

Mr UEGAKI, 8è dan et expert délégué pour cette année en France par la fédération japonaise, viendra au Kenyu, pour la première fois cette année, demain soir -soit Mercredi 21 mars-.

En conséquence, repassez vos hakama, poncez vos shinai et révisez vos bases ;-) pour faire honneur à ce professeur - que certains ont pu déjà croiser au club (cf archive de Décembre 2005).

Un restaurant est prévu à l'issue du cours pour ceux qui veulent...

24 commentaires:

Junior a dit…

Il y a aussi Février 2006.

Sinon, on risque peut-être de souffrir car Uegaki senseï aime le kieko dur.
Quoique le premier cours, il regarde et fait geiko à la fin.

Junior a dit…

Ben cela a dépassé nos espérances, l'entrainement a été rigolo, comment vous sentez vos cuisses ce matin, même pas mal.

Sinon après une réflexion intense ayant fait pété au moins 2 neurones. Je propose de durcir l'échauffement du lundi pour être vraiment au top au prochain passage de l'expert et pouvoir en faire au moins le double car c'est une certitude que le nombre va augmenter...

Ho-Kyun a dit…

OUI OUI
j'aime ça...

vincent a dit…

Moi de meme :)

Elisee a dit…

Moi ca me va, mais à mon humble avis, de moins en moins de gens viendront....
J'en suis quasiment persuadée.

Mes cuisse vont au top!!!!!AIe!

L'entrainement était super chouette ^^

Gilles a dit…

HE oui,Uegaki sensei a rappellé que le kendo est une discipline, ou il faut savoir se depasser pour avancer

Yannick a dit…

Bon, je vais pas me la jouer : put... ce que j'ai mal aux cuisses !!!
Je suis d'accord avec Gilles, mais il faut bien avouer que tout le monde n'a pas envie de pratiquer le kendo en s'y engageant avec autant force (et de sacrifices). Et pour paraphraser ce que disait M. Yoshimura dans un de ses textes, quelque soit les motivations de chacun pour pratiquer, elles sont respectables, il ne faut pas faire de prosélytisme. Et j'ajouterai que malgré notre ardeur à en vouloir toujours plus, il ne faut pas que les cours finissent par écoeurer le plus grand nombre.
C'est un vrai questionnement que tous les enseignants de kendo doivent avoir : en donner pour tous, et que chacun y trouve son compte.
Mais finalement, ce n'est pas si difficile : quelque soit le cours, que ceux qui en veulent plus fassent déjà chaque exercice, chaque frappe, à fond les gamelles... ça devrait déjà en creuver quelque uns :)
C'est pas toujours au prof d'en donner plus, c'est surtout aux élèves de se donner plus !

Et merde, je me rend compte que je suis en train de prêcher... je vais aller me fouetter pour me punir...

Junior a dit…

Et voilà, je fais une blague et tout le monde part en LIVE.
Je ne suis pas une brute épaisse (quoique), je propose un vote à main levé, lundi soir, sur le nombre de suburi que vous désirez. C'est la démocratie.

Ainsi je propose le type de suburi et vous voter pour le nombre et je note les noms des gens qui en veulent moins de 50...

Je tiens à vous faire remarquer les 2 gars un peu maso qui adore ça. Au moisn mercredi vous avez fait des suburi de men, vous les avez comptés?

Elisee a dit…

On devait compter?

T'as peut etre fait une blague mais je pense que ce serait une bonne chose. Sur le blog, tu n'auras que ceux qui seront ok pour un entrainement plus dur, mais tu n'as pas le club entier, ou d'autres qui diront ca me va, et qui ne viendront plus par peur de "se crever à la tache"...

(Pour les suburis, j'aime pas ca mais 50 c'est plus que faisable lol, on en fait déjà plus de 50 en plus)

Père mamounet, bénissez moi! Au nom du kendo et de la blague!

Junior a dit…

Non pas les gens en armure, mais les gens sans armure, ils faisaient des aller-retours de MEN donc je ne sais pas si quelqu'un a compté.

Sinon les suburi, c'est cool, c'est un peu comme si un gymnaste ne faisait pas de préparation physique spécifique, du gainage et de la muscu avant de monter sur les agrés ben il ne fera que des roulades!!
C'est pareil pour le kendo, il faut faire des exercices pour que le corps apprenne et retienne, ça s'appelle la compréhension par le corps, c'est fondamental pour avoir une réaction instinctive, c'est comme si vous developpiez un reflexe pavlovien. Quand vous vous trouver dans une situation donné, vous avez tellement fait Men à partir de cette situation que le men sort tout seul comme un réflexe. Vous pouvez le faire aussi pour la fin de l'entraînement avec la bière quand vous avez fait un entrainement dur.

Et puis d'après ce que je lis, vous avez trouvé ça super dur, on dirait! C'est le manque d'entraienment! Moi je parie qu'il y aura moins de monde au prochain passage et ce sera dommage.

Dernière chose Uegaki senseï lors du stage à Bourges a dit qu'i voulait nous faire dépasser la limite physique,(ceux qui l'ont déjà passé comprendront mieux). Lors d'un effort physique intense, il y a un moment où le cerveau dit "j'en peux plus, il faut arrêter" et là vous vous forcez, jusqu'au moment où vous faîtes taire votre cerveau. Et là vous vous sentez plein d'énergie , non inhibée par le corps. Bien sur, il ne faut pas en abuser sinon c'est la blessure! Mais il faut savoir dépasser ses limites psychiques de temps en temps voire tout le temps (juste les psychique pas les physiques).

Et mince, Yannick sort de ce corps!!!

Yannick a dit…

LOL ! Ne t'inquiète pas Junior, j'avais compris la petite provoc', mais je trouvais que c'était une bonne occasion de reflexion. D'autant plus que moi aussi, lorsqu'il m'arrive de m'occuper des débutants, j'aurai envie de leur en faire faire "plus"... mais je ne sais pas si cela serait la bonne méthode pour accélérer leur progression.. d'ailleurs je faisais la remarque à Nico dans le vestiaire, ce que UEGAKI Senseï nous a fait faire est plus un entraînement qu'un cours de kendo, et cela nécessite quand même d'avoir des bases solides (je dirais proche du 1er dan). Pour les kyusha, sans amure, il est préférable je pense de proposer une progression dnas le cours, savoir d'où on part et où on veut les faire arriver.
En tout cas, j'ai apprécié le cours du senseï moi aussi. Et j'ai encore besoin de développer mes jambes, elles sont pas assez solides... faut que je fasse des suburi "à la UEGAKI" (ba vi, il a raison le senseï).

Pour Elysée : Ma fille, n'ayez crainte, je vais trouver le temps de vous bénir qavec mon goupillon en bamboo... et Amen !

Yannick a dit…

Rofl, Junior, tu as encore publié juste avant ma réponse. Encore un debana !!!!
Bon, cela va permettre de dire que je suis tout à fait d'accord avec toi :)
Cela dit, pour progresser en kendo, et bien que cela soit une activité individuelle, on a besoin d'un(e) partenaire en geiko (et en keiko) pour TRAVAILLER.
Mais comme cela demeure une activité individuelle (envers et contre tout), PROGRESSER, cela ne dépend que SOI.

Et hop, j'ai quitté le corps de Junior pour récuperer le mien :)

Dr elisee a dit…

Oui ce qu'on a fait mercredi est plus un développement physique (à reproduire le plus souvent possible) qu'un cours de kendo. Dès ce matin je fait 100 tractions avec les genoux (je sais aps comment ca s'appelle) comme en début et en fin d'entrainnement de Uegaki. A faire tous les matins.

Après les entrainements de Uegaki, ca va etre du petit lait avec un arrière gout de fraise.

Junior a dit…

Faîtes tous comme Dr Elisée et vous aurez un galbe parfait et des jambes fines et musclées.

Tout cela grace au programme d'entrainement d'UEGAKI Senseï!!!!

Approuvé par Junior qui a fait de gros progrès en 4 jours de stage à ce rythme (en fait 2 mais bon)

elisee a dit…

Hum! Si ca pouvait etre vrai, des jambes fines (Dr elisee commence a déprimer là...)

Va me falloir des années de tractions pour y arriver! ahahaha

Père Yannick a dit…

Ne perdez pas la Foi, Ma Fille. L'espoir fait vivre, et le kendo est avec vous...!

François a dit…

Je rappelle que le prochain passage de Mr UEGAKI au club sera le Mercredi 04 avril.
D'ici là, les ampoules aux mains des débutants auront disparu et les courbatures aux jambes de nos valeureux guerriers se seront envolées... ;-) Tout sera donc à recommencer pour Mr Uegaki !

Nico a dit…

hum hum...
moi j'aime bien le principe suivant: tous en rond on compte jusqu'a dix chacun notre tour haut et fort... plus on est de fou plus on rit ?

Junior a dit…

Un prêtre, exorciste, kendoka contrôleur des impots c'est pas too much.

Mais bon ça nous aura galvaniser avant le championnat où on va tout éclater!!!

PS: ON voit les mecs qui ont rien à foutre au boulot et qui glande sur le forum

vincent a dit…

Mmm, je n'ai pas compter exactement mais je pense que l'ont en a fais a peu pres 200.

Pour la plupart d'entre nous le cour a ete une reussite. Certain ont pas trop aimer les series mais au final ont etaient tous a peu pres d'accord sur le bien-fonde de la chose.

Personnelement les 100 dernier de la fin du cour sont passer tout seul. Je croi que je sentait plus mes cuisse a ce moment la, ca doit etre pour ca !

Apres, dans mon cas personel, j'adore les cours du lundi ou l'ont bosse bien et j'aime un peu moin faire des men chacun sont tour.
Les rares cours ou l'ont s'entrainent entre nous sont vraiment apreciable. Biensur avoir toute l'attention du sensei pour soi est vraiment bien, cela permet de recevoir toujours de bon conseil. Mais bon les jours ou l'ont attend 30min pour faire 5 men en tout ca nous motive pas.
Ou tout du moin ca nous permet pas de toute suite essayer de corriger le default precedament pointer.
Mais pour moi durcir l'entrainement en rajoutant plus de men a faire n'est pas vraiment interessant, faire plus d'exercice differant, tous en meme temps pour pas se reposer plus que l'ont travail, ca c'est cool.

En plus maintenant j'ai mon armure ! vivement le prochain passage de kyu :)

Et au final, sortir bien epuiser d'un cour de kendo me donne beaucoup de satisfaction, je suis sur d'avoir travailer ou tout du moin essayer ! c'est souvent la que l'ont se dit que la soire a servi a quelque chose !

Anonyme a dit…

Je vois que ca a travaillé. Dommage d'avoir raté ca.
Daphné

Philippe a dit…

Oh oui, c'était une belle soirée ! Et je suis tout à fait d'accord pour que les entraînements (pourquoi seulement ceux du lundi...?????) se corsent. Physiquement, il est clair qu'on pourrait nous en demander généralement plus, et si nous rencontrons nos limites, au moins c'est un repère instructif... Après, chacun fait ce qu'il veut, ce n'est pas une course à l'exploit ! En revanche, si cela ne me gêne pas d'être épuisé en sortant, je n'ai pas systématiquement besoin de ça pour savoir si j'ai travaillé ou non.
Par exemple, je suis d'accord à 100% avec le camarade Vincent : il est parfois difficile de mettre à profit les 5 men qu'on peut faire en 30 mn de file d'attente, certains soirs, même si c'est aussi une excellente occasion d'apprendre en regardant ! Sinon : j'ai adoré le niveau général d'engagement et de concentration de cet entraînement (ça ne nous a pas empêchés de nous amuser, d'ailleurs !): au-delà des questions de progrès physiques et techniques, n'y a-t-il pas là aussi un objectif intéressant ? et puisqu'on en est à parler de ce qu'on pense (après j'arrête, promis !) : moi je, je ne peux pas venir le vendredi, du coup je ne fais jamais de katas : y aurait-il un avantage à ce qu'il y en ait parfois le lundi pour les débutants ?
En tout cas, c'est hyper motivant que des expériences comme celles de mercredi puissent avoir lieu au Kenyu : merci aux anciens !!!!
Philippe

Xavier a dit…

Père Yannick et Docteur Elisée... On aura tout vu. Pourquoi pas Saint Junior pendant que vous y êtes ! Et Yoshi en Mère Teresa.

Junior a dit…

Ben bien sur Curée Xavier!!!